CONNEXION ADHÉRENT

Le Larousse définit la maison comme : 1. Un « bâtiment construit pour servir d’habitation aux personnes », 2. Les « membres d’une même famille vivant ensemble », exemple : c’est un ami de la maison. Même si le sobriquet va comme un gant à l’Espace de Vie Sociale (EVS) qu’a créé Hélène Rassis à Bieujac, nous ne sommes pas certains que ce soit à l’intérieur d’un dictionnaire qu’elle l’ait trouvé… Nous, nous aurions plutôt dit au fond de son cœur.

À la Maison de Bieujac, entrez sans frapper. Ne prenez pas la peine d’essuyer vos pieds ou enfiler des pantoufles. Non ne vous tracassez pas avec ces usages publics, car, en public, vous ne l’êtes pas. Enfin, théoriquement si, La Maison de Bieujac est un espace public. Mais dans les faits, non, vous n’êtes pas « en public ». Vous êtes chez vous. Un entre-soi confortable qui renferme un noyau en fusion.

Magma culturel
Attablé au comptoir du café, c’est là que la coulée de lave commencera à vous emporter. Le café, c’est le cœur de La Maison de Bieujac. Avec son style d’ancien Cercle, vous vous laisserez aller à une partie de Belote. Puis, semaine suivante, après avoir crié « rebelote » et remporté le pli, vous apprendrez que la dictée mensuelle de Maître Roger aura lieu dimanche prochain. Alors le dimanche venu, bien sûr, vous en êtes. Autour de vous, on chuchote « muscles relâchés », « détente » et « bien-être ». C’est ainsi que vous apprenez qu’à La Maison de Bieujac, exerce une masseuse et un professeur de yoga, s’organisent des soirées jeux, des rendez-vous coutures et que l’on y donne des leçons de musiques. On vous avait prévenu… le magma culturel vous a enseveli. Reste une seule et unique solution pour survivre (et ne passer à côté d’aucun événement) : s’abonner à la page Facebook de La Maison de Bieujac.

Volcanique instigatrice
Vous l’aurez compris, cette métaphore n’est pas hasardeuse : un bouillonnement si intense ne fait d’éruption qu’au contact d’une volonté affirmée. Celle de ne pas hiérarchiser la culture. Hélène Rassis a toujours défendu cet idéal égalitaire. Grâce à la conviction « qu’une porte laissée entre-ouverte peut amener à vouloir en ouvrir d’autres », elle a créé dans cette maisonnette de 200m2, un lieu de vie, d’échange et de découvertes. Lorsqu’on lui demande si un jour La Maison de Bieujac finira par être trop petite, elle nous répond avec le cœur que ça ne sera jamais le cas : tout le monde y aura toujours une place.

La Maison de Bieujac
99 rue Jean Grassette, 33210 – Bieujac
06 87 11 33 71
etc.lamaison@gmail.com

Fermer le menu