CONNEXION ADHÉRENT
  • Post Category:Le réseau

Éducatrice spécialisée de formation, Nathalie Mortara a créé en mars 2017, l’association Au Jardin de Maurin. Ce lieu-ressource est situé à Coimères, sur les anciennes terres agricoles de son grand-père, Maurin Renard. Elle a vocation à mettre en lien les publics avec le vivant. Transgénérationnel, il offre à tous, un accès à de l’information, des lectures, des intervenants, des activités…
Toujours en lien avec le vivant !

Nathalie, pouvez-vous nous expliquer comment est née l’association ?
Nathalie Mortara
: « Le projet initial était de proposer des activités donnant accès à la nature : jardins potagers, explorations en forêt, arts plastiques… Nous avons commencé sous cette forme et, de fil en aiguille, la démarche est allée plus loin. D’abord, l’instruction à partir de 3 ans est devenue obligatoire. Puis le contexte écologique nous a fait, et nous fait toujours beaucoup réfléchir. En pensant aux générations futures, nous ne voulions pas avoir l’unique choix de leur proposer une éducation classique. Si elle instruit, elle ne répond plus, à notre sens, aux enjeux de demain. Nous avons alors entamé les démarches pour que l’association puisse gérer une école privée hors contrat : l’école des Renards. »
Comment fonctionne l’école des Renards ?
N. M. :
« L’équipe pluridisciplinaire diplômée est dirigée par une directrice (professeure de français et histoire-géographie au lycée professionnel de Bazas) bénévole. Nous travaillons en transversalité : en fonction de la progression des enseignants par rapport aux programmes scolaires obligatoires (socle commun), nous adaptons les activités que nous proposons à l’extérieur. Dans la pratique, nous nous apercevons que la nature nous offre tout le matériel nécessaire pour étudier. Notre école fait partie du mouvement des « écoles du dehors » ou « Forest School » né au Danemark : elle utilise la pédagogie par la nature, la connexion à la nature, à soi et aux autres. »

On sait que vous êtes née à Bazas, vous êtes très attachée à la notion de territoire ?
N. M. :
« Absolument, c’est une vraie manière de penser les projets. À Coimères, notre association a permis la création de trois emplois, en CDI à temps plein. Trois salarié.e.s du coin ! Nous instaurons une dynamique non négligeable sur
le territoire local. Cela crée du réseau et du lien entre les différentes personnes qui viennent à l’association, avec une grande mixité. Cap Solidaire nous soutient dans cette démarche en assurant entièrement la gestion des services
civiques que nous accueillons. Pendant longtemps, j’ai travaillé dans le cadre de la protection de l’enfance, avec des jeunes de 16/21 ans sur les problématiques de l’insertion, l’autonomie… Ce qui me permet un accompagnement
spécifique avec les jeunes accueillis en service civique. »

Association Au Jardin de Maurin
Petit Labraize, 33210 – COIMÈRES
aujardindemaurin@gmail.com
06 21 01 48 74

Fermer le menu